Forum Suisse des Travailleurs de Lumière

Forum suisse d'échange et de rencontre pour les travailleurs de la lumière, les guérisseurs, les thérapeutes et toutes les personnes travaillant avec l'énergie d'amour désirant partager opinions, expériences et pratiques.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 NATURE contre MONSANTO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OBYONETAOPY

avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: NATURE contre MONSANTO   Lun 24 Aoû - 19:59

NATURE contre MONSANTO

L’Amarante fait de la resistance contre Monsanto

L’Effet boomerang se retourne contre Monsanto



Historique.

C’est en 2004, qu’un agriculteur de Macon, à 130 kilomètres d’Atlanta (Géorgie USA) , dont les champs ensemencés avec des graines Roundup Ready (Monsanto), semences ayant reçu un gène de résistance au Roundup herbicide (Monsanto) auquel nulle «mauvaises herbes ne résiste» s’aperçoit que des herbes sont bien devenues résistantes dans son champ et qu’il ne pouvait plus combattre ; cette herbe (L’AMARANTE réfléchie, ou Amarantus retroflexus L.) plus précisément), faisait de la RESISTANCE à l’artillerie Monsanto et montrait par là les liens entre NATURE NATURELLE et dangers de transmission contamination de cette dernière par des OGM…..

Depuis cette époque, la situation s’est aggravée et le phénomène s'est étendu à d'autres états, Caroline du Sud, et du Nord, Arkansas, Tennessee et Missouri, des Milliers d’hectares de cultures ont du être abandonnés par les agriculteurs. C’est la panique et c’est dû à une «mauvaise» herbe qui a décidé de s’opposer au géant Monsanto ; Insolente, L’AMARANTE MUTANTE (grâce aux produits Monsanto et cela prend d’ailleurs tout son sens en français le nom de cette plante LA MARRANTE !!!) prolifère et défie le Roundup, l’herbicide total à base de glyphosphate de Monsanto, auquel nulle «mauvaise herbe ne résiste» nous disait pourtant la pub de Monsanto



Selon un groupe de scientifiques du Centre for Ecology and Hydrology, organisation britannique située à Winfrith, dans le Dorset, il y aurait eu un transfert de gènes entre la plante OGM et certaines herbes indésirables, comme l’amarante, qui sont devenues, grâce à ce transfert, résistantes comme le craignaient et l’avertissaient certains écologistes des premières heures).

Ce constat contredit donc, par preuve in VIVO, les affirmations péremptoires et optimistes des défenseurs des OGM (payés pour la plupart par Monsanto) qui prétendaient et persistent à affirmer qu'une hybridation entre une plante génétiquement modifiée et une plante naturelle non-modifiée est tout simplement «impossible».

Pour le généticien britannique Brian Johnson, spécialisé dans les problèmes liés à l’agriculture : «Il suffit d’un seul croisement réussi sur plusieurs millions de possibilités. Dès qu’elle est créée, la nouvelle plante possède un avantage sélectif énorme, et elle se multiplie rapidement et pourra même le transmettre à d’autres (plantes, mais aussi autres dans le regne de la création creatrice etc).



Le ROUND UP de Monsanto, herbicide puissant utilisé ici, à base de glyphosphate et d’ammonium, semble donc avoir exercé sur les plantes une pression énorme qui en a accru leur vitesse d’adaptation.» et comme le gène de résistance aux herbicides de L’OGM a, semble-t-il, donné naissance à une plante hybride issue d’un saut entre la graine qu’il est censé protéger et les mauvaises herbes que le round up était censé éliminer, la COMBINAISON des deux, TRANSFERT du GENE de RESISTANCE de L’OGM à la PLANTE = AMARANTE MUTANTE devenue impossible à éliminer par aucun herbicide.

Ces herbes MARANTES, profondément enracinées sont très difficiles à arracher. La seule solution est d’arracher les mauvaises herbes à la main, comme on le faisait autrefois, mais ce n’est pas possible étant donné l’étendue des cultures en milliers d’hectares en plusieurs Etats. En outre,

Ce RETOUR de BOOMERANG fait s’interroger bons nombre de cultivateurs qui envisagent de renoncer aux OGM et de revenir à une agriculture traditionnelle, d’autant que les plants OGM et les HERBICIDES coûtent de plus en plus chers. Ainsi Alan Rowland, producteur et marchand de semences de soja à Dudley, dans le Missouri, affirme que plus personne ne lui demande de graines Monsanto de type Roundup Ready alors que ces derniers temps, ce secteur représentait 80 % de son commerce. Aujourd’hui, les graines OGM ont disparu de son catalogue et la demande de graines traditionnelles augmente sans cesse.

VALIDATION ici du PROVERBE : ne cherchez pas à nuire à la NATURE car ELLE a toujours le dernier mot….

Déjà, le 25 juillet 2005, The Guardian publiait un article de Paul Brown qui révélait que des gènes modifiés de céréales avaient transité vers des plantes sauvages, créant ainsi une «supergraine» résistante aux herbicides, croisement jugé pourtant «inconcevable» par les scientifiques du ministère de l’environnement, experts frelatés et sans doutes payés par Monsanto, (amis de Roselyne Bachelot ???), peu de temps avant ce cas.

Depuis 2008, les médias agricoles américains rapportent de plus en plus de cas de résistance



Alors Plante diabolique ou plante sacrée ??? (LA MARANTE)

Il est amusant de constater que cette plante, «diabolique» aux yeux de l’agriculture génétique OGM, est une plante sacrée pour les Incas depuis très très longtemps. Elle fait partie des aliments les plus anciens du monde. Chaque plante produit en moyenne 12 000 graines par an, et les feuilles, plus riches en protéines que le soja, contiennent des vitamines A et C et des sels minéraux nombreux.

Ainsi ce boomerang, renvoyé par la NATURE contre Monsanto, non seulement neutralise ce prédateur avéré cupide et égoiste, comme dictatorial, mais installe aussi dans les champs une plante qui pourra nourrir l’Humanité en cas de famine. Elle supporte la plupart des climats, aussi bien les régions sèches que les zones de mousson et les hautes terres tropicales et n’a de problèmes ni avec les insectes ni avec les maladies, donc n’aura jamais besoin de produits chimiques.

Ainsi, «la marante» affronte le très puissant Monsanto, comme David s’opposa à Goliath. Et tout le monde sait comment se termina le combat, pourtant bien inégal ! Si ces phénomènes se reproduisent en quantité suffisante, ce qui semble programmé, Monsanto n’aura bientôt plus qu’à mettre la clé sous la porte. À part ses salariés, qui REGRETERA vraiment cette entreprise NECRO TECHNOLOGIQUE ?

Inspiré du TEXTE de Sylvie SIMON (encore elle, l’Eva Joli des scientifiques, courageuse femme, comme Ghislaine LANCTOT et tant d'autres qui semblent avoir plus de khouilles que les mecs) source : http://www.santeglobale.info/tal/Monsanto-envahit-par-les-mauvaises-herbes.html http://lesdeliresdevanessa.over-blog.com/article-31763624-6.html http://www.santeglobale.info/tal/ )

Mieux que les arracheurs volontaires : l’Amarante (moi elle me fait nien marrer en tout cas)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yiking-music.com/
 
NATURE contre MONSANTO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature contre-attaque
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» Hommes bêtes contre Empire 2000 Pts
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Suisse des Travailleurs de Lumière :: Espace de partage :: Discussions-
Sauter vers: