Forum Suisse des Travailleurs de Lumière

Forum suisse d'échange et de rencontre pour les travailleurs de la lumière, les guérisseurs, les thérapeutes et toutes les personnes travaillant avec l'énergie d'amour désirant partager opinions, expériences et pratiques.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Dim 6 Fév - 20:42

Bonjour,

Depuis environ deux ans, je me suis rendu compte que quelque chose n'allait pas chez moi. J'avais très peu d'amis. Vraiment peu. 2. (Aujourd'hui il n'en reste qu'un) J'ai toujours eu du mal à m'inclure dans un groupe. J'ai donc décidé d'arrêter de me forcer à chercher les gens et plutôt attendre qu'eux viennent me voir. (Ils sont venus mais... Ils m'ennuyaient). Je me sentais dégoûté des autres. J'ai commencé à vouloir "jouer" avec eux. (les manipuler pour ceux qui n'auraient pas compris) Je me suis même dis que je devais être misanthrope pour mépriser à ce point les gens. Aussi, j'ai pris goût à la philosophie grâce à une prof de français qui passait pour une sorcière aux yeux de mon bahut alors qu'elle m'a toujours donné l'impression d'être plus humaine que n'importe quel autre prof (excepté mon nouveau prof de physique chimie cette année qui est unique en son genre et que je ne connaissais pas avant). Le dégoût des autres, le fait que je puisse les manipuler, et la philosophie, ça a commencé à tourner dans ma tête et j'ai commencé à piquer des tonnes de crises de nerf ou déprimer et j'ai même totalement changé de personnalité. Avant tout ça j'étais un moustique qui allait à droite à gauche et qui se cherchait, je faisais des choses sans savoir pourquoi. Depuis je m'amuse à jouer l'arrogant juste pour pouvoir me montrer, et je montre au plus de gens possibles qu'ils sont des jouets, que je peux leur faire faire ce que je veux. Je me dis qu'en leur montrant qu'ils ne sont que des bêtes, il y en aura un qui se rendra compte de quelque chose. En dehors de cette image que je montre aux gens qui m'importent peu, je suis quelqu'un qui vit énormément selon des principes, les plus neutres possibles. J'ai trop de haine pour pouvoir faire des choses "bien" envers les gens. Et apparemment chaque fois que je suis les principes que je me suis imposés on me dit que je suis quelqu'un de bien. Par contre on m'a parfois dit que j'étais trop ancré dedans mais je ne saurais pas quoi faire sans eux sinon, laisser pisser et ça... Pas question.

C'est mon caractère manipulateur qui m'a amené la première fois aux enfants indigos car j'ai lu qu'ils étaient censés avoir de meilleures aptitudes psychologiques que les autres, car pour manipuler quelqu'un il est évident qu'on doit d'abord le déchiffrer donc si je ne me trompe pas c'est bien une analyse psychologique ce que je fait. (Si vous trouvez que j'affirme trop, n'hésitez pas à me le dire mais je tiens à préciser que tout ce que je raconte ce n'est que ce que je constate de moi même avec du recul).

Je fais aussi des rêves prémonitoires. L'exemple le plus récent, est que j'ouvrais mon porte monnaie avant de partir en cours et que je trouvais 20 euros dedans. J'ai effectivement trouvé ces 20 euros mais pas au moment de partir en cours car je me disais que bon... même si je fais des rêves prémonitoires régulièrement ce ne doit pas être TOUT LE TEMPS, mais plus tard dans l'après midi m'a curiosité m'a poussé à vérifier quand même. Je ne sais pas si les rêves prémonitoires doivent être exacts pour être "prémonitoires" car je n'ai pas trop cherché à savoir comment est-ce que c'est officiellement, j'en ai juste entendu parler.

Et là j'en suis revenu aux enfants indigos en ce qui concerne les pouvoirs paranormaux.

Je n'ai pas la prétention de me prétendre officiellement enfant indigo, surtout que ce "titre" ne changerait rien dans ma vie si ce n'est qu'à me résumer pour pouvoir me définir facilement, mais comme j'ai certains traits qui correspondent j'ai commencé à en chercher d'autres car si j'ai des similarités avec ceux cis je pourrait peut être avancer à quelque chose (Vers l'infini et au delà...).

Depuis que j'ai commencé à chercher ceux qui pourraient me correspondre je n'ai plus cette sensation de solitude et j'ai même de l'espoir. Pour l'inconnu certes mais c'est étrange à ressentir de l'espoir. Ca ne fait ni du bien ni du mal. Ca donne une certaine poussée. Je dirais même que c'est une sensation suicidaire étant donné que je n'ai pas envie d'aller à l'encontre de cette poussée en ne sachant pas où elle me mène. Peu importe. Tout ce blabla pour faire une jolie sortie et dire qu'ici j'espère trouver une raison. Au monde ? bof... Ca sera peut être la finalité. Peut être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Lun 7 Fév - 23:23

salut cherche
tu dis que les gens te dégoutent et que tu les méprises, pourquoi? qu'est-ce qu'ils t'ont fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gandalfe

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 37
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Mar 8 Fév - 1:58

Salut Cherche.

Bienvenu sur le forum suisse des travailleur de lumière, je souhaite que tu y trouve l'aide nécessaire pour ton épanouissement, a travers ton texte de présentation je perçois un profond malaise qui te ronge de l'intérieur, peut être vis tu trop dans le mentale et tu ne fais pas assez confiance a ton instinct.

Rempli ton cœur d'amour pour toi et les autres, tu es intelligent et possède une force particulière, ne la gâche pas dans de sombre énergie car tu y trouveras que tristesse et déséquilibre.

Je ne pense pas que tu sois misanthrope, tu te cherche simplement. Ton pseudo et assez révélateur ne trouve tu pas?

Et dans ta quête de : « Qui suis-je » tu explore toute les pistes, aussi étrange que cela puisse te paraitre c'est bien souvent dans l'obscurité que l'on trouve la lumière.
Ce n'es pas par un hasard que tu sois tombé sur ce forum, j'ai dors et déjà fait une prière pour toi, je t'ai entouré d'une bulle bleu qui te protègeras des influence extérieur négative, cela ne te protègeras pas de toi même, car tu as besoin de passer par là pour évoluer.

C'est par amour que je t'envoie l'énergie de l'univers, c'est par amour que je te souhaite de remplir ton coeur de lumière et d'amour, c'est par amour que je te protège des ombres du néant friand de jeune âme lumineuse telle que toi, c'est par amour que je t'écris ces quelle que lignes, c'est par amour que je suis a ta disposition pour parler de ce qui te fait souffrir, c'est par amour que je te propose d'ouvrir ton coeur a la lumière et d'utiliser la force subtile que tu possède pour aider les autres.

Puisse tu comprendre l'importance de l'amour dans ta vie. Tu n'es pas une entité du mal, dans la manipulation des autres tu n'y trouveras que douleur et tristesse, solitude et incompréhension. Je te met en garde sur les risques que tu prend de continuer dans cette vois...
Mais je ne m'inquiète pas pour toi, personnellement c'est dans les Abysse du mal que j'ai trouver la lumière et suis persuader que l'univers te réserve de belle surprise.

Je suis plein d'amour pour toi, laisse moi absorbé ta noirceur, je la transmuterais en belle énergie et te la rendrai décuplée de force et d'amour.

A tout bientôt dans l'un de tes rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Mer 9 Fév - 19:12

Les gens je ne les aime pas pour plusieurs raisons.
Une première : c'est à cause de ces formations de groupes de personnes. Ils se font et se ferment aux autres. Depuis le début de ma scolarité j'ai eu seulement une année où il n'y avait pas de groupes. Ca ne se limite évidemment pas au milieu scolaire mais c'est là où c'est le plus flagrant. Et souvent ces groupes s'en foutent les uns des autres voir se méprisent entre eux (le bon vieux conflit wesh/métal par exemple).
Une deuxième : vous n'avez jamais remarqué qu'il y a des gens qui en font toujours trop juste pour se montrer. Vous avez forcément sur msn quelqu'un avec un message perso : BesthAa 4 ever Olol ou qui marque la date de rencontre de leur copain/copine avec des ptis coeurs autour. Souvent ce genre de personne se dispute tous les 2 jours avec cette "bestha" ou change de copain/copine toutes les 2 semaines. Je trouve ça pitoyable.
Une troisième : je ne sais pas si j'ai vraiment pas de bol, mais dans la région où je vis, parler d'une question existentielle à d'autres ça a l'air d'être humoristique ou tabou selon les gens à qui j'en parle. Pourtant, certaines questions, on doit se les poser une fois au moins dans sa vie. "Pourquoi est-ce qu'on court après la réussite sociale ?" "Pourquoi toujours devoir se montrer ?" "Pourquoi fête-t-on Noël, la St Valentin, ou autres fêtes qui consistent à se dire je t'aime une fois dans l'année en particulier alors que tout le reste de l'année on se dit merde ?"

Il y en a par tonnes des raisons comme ça ou sinon d'autres raisons qui viennent enfoncer encore plus mon point de vue négatif des autres à certains moments :
Pourquoi les gens attendent de voir tomber le 1er de la classe ? Bon... C'est vrai qu'il est souvent lèche-bottes pour être poli mais quand c'est pas le cas les gens lui font quand même la misère. C'est un mal?

Les gens se plaignent du président actuel, mais il y a bien fallu quelqu'un pour voter pour lui, mais bizarrement ils ont l'air bien cachés. (Oui, au fait je suis français ^^, je préviens car j'ai vu que le forum est suisse mais bon, internet n'a pas de frontières.)

Enfin bon, comme on me dit souvent, c'est pas moi qui va changer le monde, mais faut bien que quelqu'un s'y colle !

Merci de tes quelques mots d'espoir Gandalfe, je ne vais pas te cacher que malgré tout ce que tu as pu écrire pour m'inciter à relacher la pression, je préfère rester sur mes gardes. Je n'aime pas ne plus avoir pied. Mais bon, peut être qu'un jour j'aurais en face de moi quelqu'un qui me permettra de pouvoir lacher du lest. Ca arrivera surement ^^. J'ai toujours cru à la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Sam 12 Fév - 13:58

salut Cherche et bienvenue sur le forum!

eh ben.... y'en a des choses dans ta tete, c'est bien ça, en plus, tu te poses les bonnes questions!
tu m'as bien l'air d'etre une vieille ame, un indigo comme nous.
si tu as choisi de t'incarner dans ta famille et dans ce milieu dans lequel tu vis actuellement, c'est certainement pour que ce manque d'ouverture de coeur et d'esprit local puisse te titiller et déclencher en toi un rappel (venant de mémoires d'anciennes incarnations) qu'il y a quelque chose de plus à la Vie que football, bagnolles, filles ou autres wesh/metal!

Ces gens que tu détestes, ne les déteste plus, remercie les! grace à eux, tu en sais plus sur toi et tu sais maintenant ou tu vas, un chemin de Lumière!
La plupart d'entre eux ont un chemin different, et c'est bien ainsi, tout le monde a un but et un chemin à suivre, et si les gens autour de toi ne choisissent pas encore la Lumière, t'inquiètes, ils y seront amenés tot ou tard, chacun à son rythme...

Maintenant TOI, si tu n'as pas encore choisi, choisi maintenant, car au vu de ce que tu as décrit, tu as surtout l'air de mal t'y prendre pour l'instant; tu réalises bien que manipuler des gens n'est pas très lumineux, non?

Cherche, tu es quelqu'un de très intelligent pour ton jeune age, tu te poses les bonnes questions, tu possèdes déjà quelques très bonnes réponses à ces questions existentielles et tu as un don, c'est certain! par contre, la manipulation en est l'utilisation "obscure" de ce don (ça fait très Star Wars je sais). Si tu continues vers ce chemin obscur jeune Skywalker (hi hi, j'ai pas pu résister), tu ne trouveras que ténèbres mais surtout comme Gandalf te le disais, tristesse et déséquilibre et je me permettrai de rajouter solitude!

Tu es actuellement en train de passer par ce qu'on appelle dans notre jargon, une traversée du désert. on passe tous par là. c'est dur quand on le vit mais une fois finie, on regarde dans le passé et on se dit qu'elle était nécessaire cette traversée et on est bien content de l'avoir vécu! là, j'ai une bonne nouvelle pour toi, elle est bientot finie ta traversée du désert! tu arrives devant deux portes, une d'Amour, une autre de haine, je te le redis, choisi maintenant.

T'imagines ce que tu pourrais réaliser ou accomplir si tu mettais ton don "d'influence" au service de la Lumière? Au niveau politique, tu pourrais accomplir de grandes choses pour le bien-etre de Tous! dans un milieu d'accompagnement de personnes en difficultés, tu pourrais aider à soigner de nombreux malades ou n'importe quoi d'autre (une super agence matrimoniale par exemple, Wink)

je te le répètes, tu es intelligent, tu feras le bon choix.
bientot, tu rencontreras beaucoup plus de gens comme toi, comme nous, tu verras. dans la Lumière, on n'est plus jamais seul.
je t'aime, je m'aime et j'aime tout le monde!
lol!


Dernière édition par rodolphe le Dim 13 Fév - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Sam 12 Fév - 17:01

En ce qui concerne l'utilisation de mon don je me suis orienté vers des études en psychologie sauf que pour cette année... j'ai eu une quantité monstre d'absences en cours (cou coincé, maladies, pétages de plomb et cie) qui se sont accumulées donc je vais prendre une année dans les dents. Donc je pense que le choix était déjà fait. Mais bon... Je déteste le durable, je préfère l'immédiat et pour l'instant je suis pas très satisfait. Surement la traversée comme tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Dim 13 Fév - 14:09

Salut mec!
dis, va falloir penser à changer ton pseudo une fois que tu te seras trouvé, hein Wink ?

je relisais ta présentation en essayant de mieux te comprendre quand à la radio est passée une chanson de Rocé, "des questions à vos réponses" que j'ai découverte à ce moment là et j'étais mort de rire sur le coup car j'ai trouvé que c'était une belle synchronicité! écoute bien les paroles de cette chanson, j'ai l'impression qu'elles décrivent bien ton état d'esprit actuel...

quant à tes études sur la psychologie, je sais pas laquelle tu apprends en ce moment, mais je te verrai bien faire de la psychologie transpersonnelle! c'est une psychologie globale de l'humain qui prends en compte differents aspects de l'etre, ses aspects spirituels, métaphysiques et énergétiques. on y parle de vies antérieures, réincarnations, chakras & Co. et il y beaucoup d'éxercices méditatifs basés sur le reve lucide et semi accompagné, c'est juste GE-NIAL !!!
j'ai fait une première année seulement à l'institut privé des sciences humaines de Nantes et j'ai du arreter pour des raisons personnelles, mais si j'avais pu, j'aurai bien fait les 5 ans entiers! l'amie de ma mère les a faites ces 5 ans et c'est quelque chose cette dame! une vraie Lumière, hi hi! nan sérieux, elle dégage une sérénité juste hallucinante et elle sait toujours te parler avec des mots d'une justesse.... disons, personnalisée, si tu vois ce que j'essaie de dire? en bref, voilà quoi...
lol! lol! lol! lol!
allez, à plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Dim 13 Fév - 20:25

Merci du conseil, je vais faire mes petites recherches pour l'institut, pour voir sur quoi ça pourrait déboucher car je suis du ch'nord... Et nantes ça fait une trotte. Je peux pas foncer à l'aveuglette. Et je vais écouter la musique et je te dis quoi.

Edit : J'ai fait des recherches sur l'institut que tu m'as proposé et ils mettent que leurs études nous permettent d'avoir une profession ensuite mais pas moyen de voir si c'est reconnu. Tu saurais me le dire ? Car là je vais redoubler ma terminale, et donc je pourrais aller sur cette école dans 2 ans car ça a l'air un peu plus approfondi que de la psychologie basique qu'on apprendrait en université classique et ça m'intéresserait.

Edit 2 : Ouaip pas mal. Sinon j'ai une autre chanson de James Deano qui est pas mal dans le genre. "Loin de la vérité". Tu peux la trouver sur Deezer. Et puis profite de ses autres chansons elles sont très marrantes. Surtout "Les gens sont stressés". Elle me tue =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Dim 13 Fév - 23:31

il doit y avoir des ecoles un peu partout en France qui enseignent la psychologie transpersonnelle, celle de Nantes n'était qu'une suggestion.
je ne sais pas si leurs diplomes sont reconnus ou pas, mais en jetant un oeil sur leur site, j'ai vu qu'ils proposent une brochure gratuite, demade-leurs en une. puis je ne crois pas que tu aies besoin du bac pour y entrer, juste....payer une certaine somme, c'était pas donné si je me souviens bien.
j'écouterai la zic dont tu me parles et ten donnerai des nouvelles.
a plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Sam 19 Fév - 22:12

WOW! elle est géante cette chanson!
je m'étais éloigné du hip-hop et du rap ya longtemps car c'était devenu sombre et haineux la plupart du temps! ça fait du bien de voir que la Lumière réussit de plus en plus à s'initier même dans les coins les plus sombres.
connais tu d'autres artistes comme lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Dim 20 Fév - 4:06

Non désolé, je ne suis pas très rap non plus... Tous ces fuck le monde, et de temps en temps une chanson peace juste pour redorer le blason d'un artiste qui un peu trop l'air cramé de la tête... Ca me tue. Ca a juste l'air hypocrite... En même temps c'est pas comme ci quelqu'un avait dit que le rap n'était pas commercial hein ?! Sinon, dans les chansons qui ont un peu de sens je te propose David Bowie - Life on Mars Le texte est en anglais mais une fois compris reste plus qu'à voir ou l'auteur veut en venir. Ensuite il y a Soan - Next time C'est français, ça raconte en gros un ras le bol de la vie et on sent qu'il y a un truc dans le texte.

Après sinon, ce n'est pas de la chanson que j'écoute pour le texte ou autre, mais le groupe The XX, me relaxe énormément. La fille qui chante elle a une voix dès que tu l'entends tes nerfs se relachent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Ven 25 Fév - 5:20

Je suis tombé sur une musique, Eminem - Not afraid. Tu voulais un peu de rap. En voilà ^^. Même si je trouve la musique d'Eminem lunatique (un coup fuck, un coup kikoo, un coup snif ouin) il fait partie des rapeurs que je peux écouter sans finir chauve =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Ven 20 Mai - 11:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 28
Localisation : dans les environs de Pau
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Sam 21 Mai - 12:04

Salut Cherche


Citation :
je me suis orienté vers des études en psychologie sauf que pour cette année... j'ai eu une quantité monstre d'absences en cours (cou coincé, maladies, pétages de plomb et cie) qui se sont accumulées donc je vais prendre une année dans les dents. Donc je pense que le choix était déjà fait

Ce passage m'a interpellé Very Happy

Lorsqu'un être oublie d'écouter ce que son coeur spirituel (pas affectif, l'autre) lui dit, il entre en décalage avec lui même (avec la partie essentielle de lui même pour être précis) et cela crée des tensions de toutes sortes, psychiques et physiques...

Cette guidance peut se voir extérieurement comme pour ton année universitaire par exemple, mais à la base elle est intérieure..

Autrement dit si cette guidance estime que les études ou un quelconque boulot ne t'apportera plus rien sur le plan de la conscience, ben tu pourras tenter tout ce que tu veux.....rien n'aboutira mdr.

Et si tu trouves cette guidance, tu pourras être sur le bon chemin quoique les autres te disent...et tout ira bien Smile

Du moment que tu as des perceptions, il ne faut pas avoir peur de se lancer dans l'inconnu...surtout si tu es guidé..
Je ne parle pas de ce que les ''forumeurs'' peuvent te dire ici, je parle de la guidance qui gère ta vie, qui fait que tu seras naturellement orienté (ou désorienté lol) vers quelque chose...

S'il n'y avait pas eu d'aventuriers, on en serait resté au Moyen-Age à l'heure actuelle...

Bien évidemment en ce qui nous concerne, il ne s'agit pas d'explorer le monde extérieur mais le monde intérieur, qui est la partie immergée de l'iceberg

C'est la partie qui réserve le plus de surprises, dans tous les sens du terme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Sam 21 Mai - 19:26

Je peux pas m'écouter. J'avais déjà dit avant que je n'aime pas les autres. J'ai aussi de la haine en moi à cause de mon passé dont je ne souhaite pas parler (les "gens" n'ont rien à voir là dedans, les deux haines sont bien distinctes mais je ne souhaite pas parler de mon passé). Réussir à se bâtir une morale la dessus, c'est caca. Donc je préfère écouter mes principes et ma logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 28
Localisation : dans les environs de Pau
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Mer 25 Mai - 13:55

Qui parle de morale ? Very Happy

La morale renvoie aux notions de bien et de mal, elle est donc obsolète et inutile, à part pour culpabiliser et limiter la conscience des gens.

Je te parle d'écouter ton intériorité, ce qui en toi te dit -du plus profond de ton être- ''j'aimerais....'', bien au delà de ce que tu peux ressentir vis à vis de ce monde et sa population sunny

C'est normal que tu n'aimes pas les gens, ils ne sont pas du même monde que toi, de la même dimension de conscience pour être précis.

Ainsi le principe de résonance ne peut pas avoir lieu et les échanges sont impossibles.
Il faut donc se positionner au delà Very Happy

Cette haine que tu portes est normale.
Mais l'inconvénient de cette énergie, c'est qu'elle te détruit de l'intérieur, elle te consume petit à petit.
La haine est la séparation poussée à son maximum : séparation avec les autres et avec soi même (les deux sont liés en fait).
La haine nous fait croire qu'une fois vengeance faite, on seras guéri. Il n'en est rien, car la haine nourrit la haine et elle s'en trouve renforcée, envers nous même et les autres. Il n'y a pas besoin que je te fasse un dessin pour voir où ça te mène.

La haine n'est pas inéluctable, elle peut être dissoute, elle peut être nettoyée.
Tout dépend de toi, de ton choix à écouter la partie de toi même que tu préfères.

L'amour de soi même (et donc envers les autres) arrive quand tu parviens à Etre.
Cet état est approximativement atteint lorsque tu échanges avec quelqu'un qui est sur la même fréquence que toi.
L'erreur est alors de croire que l'amour se situe dans une personne extérieure, alors qu'en réalité c'est un état d'être à trouver, accessible à tous puisqu'il est intérieur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Jeu 26 Mai - 16:01

Je voudrais juste la tranquillité. Je me fous un peu du reste. Mais quand on voit comment le monde, même à une échelle réduite à ce que je subis juste moi dans ma petite vie, j'ai l'impression de vouloir la Lune.(Je ne suis pas un persécuté non plus, mais tous ces petits rien qui s'accumulent, ça fout les boules et comme j'ai du mal à évacuer...) Après... Y a trop rien qui m'intéresse. Tout ce que je fais, les "loisirs" c'est plus pour m'occuper la tête que par passion. J'essaye de tromper l'ennui. (Et la solitude en elle-même ne me dérange pas, juste l'ennui)

Edit : Je sais pas pourquoi mais je viens de me relire, j'ai l'impression d'avoir répondu à côté, car oui j'aimerais être tranquille, juste laisser ma vie se passer, mais il y a aussi ce qui m'en empêche et qui vient de ce monde... Et donc ça pourrait juste être la conséquences de tous les petits riens sur mon esprit, mais de toute façon il n'y a rien d'autre dedans... Donc au pire, tu sais comment je suis fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 28
Localisation : dans les environs de Pau
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Ven 27 Mai - 18:45

La tranquilité (d'esprit) c'est le but de ce que l'on pourrait appeler la spiritualité (relatif à l'âme et à sa compréhension).
La souffrance oblige à nous poser des questions, elle nous montre que l'on n'est pas sur le bon chemin ou dans la bonne direction.
Par élimination, tu peux ainsi découvrir ce qui te correspond et ce qui ne te correspond pas.

Il y a une phrase qui dit ''seuls ceux qui ont connu la vraie souffrance peuvent désirer la paix véritable''.
Ceux qui ne souffrent pas ou peu ne voient pas l'intérêt de se poser des questions et de cheminer en conscience. Ils sont dans leur univers et s'y sentent bien ou pas trop mal.....jusqu'au jour où quelque chose va mettre en lumière leurs failles. C'est là qu'intervient la souffrance, elle te montre ce qu'il te manque. Very Happy

Il y a un autre facteur que je n'ai découvert que récemment.
A partir du moment où tu évolue dans une dimension de conscience différente, tu portes des énergies différentes qui entrent en contradiction avec ce monde.
Plus ta perception des choses est grande et plus cela signifie que les énergies que tu portes sont subtiles. Il y a donc confrontation avec les énergies lourdes de ce monde.

Et sans que tu comprennes pourquoi, tout le monde à tendance à se jeter sur toi comme si tu étais une proie.
C'est la lumière qui dérange l'ombre, c'est le mythe du vilain petit canard. Et l'ombre veut faire taire cette lumière qui la gène.
Lorsqu'elle est trop faible, la lumière se fait étouffer par l'ombre. Mais si la lumière est développée, c'est l'ombre qui se fait dissoudre. Very Happy

Quand au vide, on en revient au même problème.
Dans ce monde, il n'y a pas de lumière, tout à été développé à partir du mental et tout est tiré vers le bas.
Ainsi pour celui qui s'élève un minimum, il entre en décalage avec son environnement (qui descend sur l'échelle vibratoire).
Il peut arriver de vivre des moments où tu n'as plus envie de vivre, de manger, de respirer, de marcher....etc.
Tout ces états sont normaux et passagers, c'est simplement le décalage qui grandit (chose que ne connaissent pas ceux qui sont en harmonie avec ce monde disharmonieux lol).

Et donc le seul moyen de survivre est de vivre depuis l'intérieur et non depuis l'extérieur.
Il y a donc un renversement de la conscience à réaliser, afin qu'elle passe de la tête au coeur.

Je suis un peu général là, mais bon ce n'est pas toi qui va me le reprocher hein ? lol.



Citation :
'aimerais être tranquille, juste laisser ma vie se passer, mais il y a aussi ce qui m'en empêche et qui vient de ce monde.

Eh oui tu aimerais avoir une vie normale, être intégré et tout et tout Very Happy
Là aussi c'est normal, être assis dans un fauteuil est plus confortable que d'escalader une falaise.
Mais au final le fauteuil n'apporte rien à ta conscience.
Dans le fauteuil tu te ramollit, tu vieillit et tu deviens faible.
Alors qu'en escaladant tu découvres sans cesse de nouvelles choses, tu te muscles, tu te fortifies, même si bien sûr il y a l'effort à fournir.

D'un point de vue extérieur, on peut dire que ce monde est ''plein'', que les gens sont ''plein'', comblés.
En revanche, d'un point de vue intérieur, ce monde est vide, les gens sont vides : vide d'amour, d'intelligence, de compréhension et de vie.
Du fait que la lumière n'existe pas, il faut l'apporter, se l'apporter.
Faut la faire descendre. Et pour la faire descendre, faut grimper, c'est-à-dire dépasser ses limites. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherche



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Ven 27 Mai - 21:39

Être intégré oui, mais pas dans le monde actuel (qui me dérange comme je l'ai dis). Un peu comme si je voulais le "fauteuil" mais le "fauteuil" qui est en haut de la "falaise", où les gens sont censés être. Faire descendre la lumière... Si jamais un jour j'arrive tout en haut (oui je continue dans les images, mais pour exprimer ce qui se passe à l'intérieur... j'ai po trop le choix) je crois pas que j'aurais envie de gentiment la descendre. [Au moins mon esprit est coordonné à ma haine tiens... Je suis pas altruiste et en plus j'ai pas envie de l'être.] Enfin bon... Si j'arrive en haut j'aurais bien le temps de réfléchir à la descendre, parce qu'arrivé en haut, même si je peux souffler, c'est le même ennui en haut qu'au milieu de la falaise, j'aurais peut être fait ça pour rien. Mais j'aurais bien le temps d'y réfléchir [Répétage]. En attendant, je monte ! [[ Vous voulez que je fasse tourner ? C'est dla bonne !]]

PS : les crochets c'est parce que je pense depuis plusieurs points de vue en même temps jvais chez le psy lundi, on verra si je suis schizo XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 28
Localisation : dans les environs de Pau
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   Sam 4 Juin - 13:27

Oui tu as tout compris
Une fois arrivé en haut de la falaise tu es dans un autre fauteuil....la conscience de l'etre.
Et pour passer d'un fauteuil à l'autre fauteuil, il faut grimper.
Ce faisant ta vision des choses évolue, et une fois en haut tu ne peux pas être le même que lorsque tu étais en bas, car il s'agit d'une élevation/ transformation de la conscience..
Tu ne peux donc rien prévoir quant à ton comportement futur Very Happy


Si tu veux te retrouver, il faut suivre ton coeur, pas ta tête....

Le coeur va à l'essentiel, la tête ne fait que tourner en rond..

Et c'est vrai qu'à force de tourner en rond on peut devenir fou..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui suis-je ? Où vais-je ? Je me fiche d'où je viens.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Suisse des Travailleurs de Lumière :: Espace mise en route :: Présentation des membres-
Sauter vers: