Forum Suisse des Travailleurs de Lumière

Forum suisse d'échange et de rencontre pour les travailleurs de la lumière, les guérisseurs, les thérapeutes et toutes les personnes travaillant avec l'énergie d'amour désirant partager opinions, expériences et pratiques.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Importance du maître spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julien_

avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : France, Ile de France, 92
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Importance du maître spirituel   Lun 7 Mai - 15:45

Bonjour à tous,

Je voudrais vous parler de la figure du maître spirituel et de son importance dans le parcours d'un travailleur de lumière.

Dans le bouddhisme, le maître spirituel est essentiel. Il transmet le vrai dharma, la parole du Bouddha. La transmission de la vérité ne peut se faire que de maître à disciple, i sin den shin (de mon âme à ton âme). Je n'ai pas de connaissance assez grandes sur le sujet pour être totalement catégorique, mais il me semble que le disciple ne peut atteindre l'éveil sans l'aide de ce maître. Que l'éveil qu'il pourrait ressentir sans la vérification par la lignée des patriarches ne pourrait être authentique. Peut-être que ce raisonnement a ses limites, mais il me semble correspondre à une part de vérité.

N'avons-nous pas besoin d'un maître pendant notre travail sur la lumière? Pour qu'il nous guide, nous mette de temps en temps des coups de pied au cul quand on devient paresseux ou trop en questionnement? Quand je parle d'un maître, je parle d'une relation très intime d'un être éveillé à un disciple.

Dans vos discussions, je ne vois pas tellement ce thème abordé. Ou alors vous substituez les "guides" spirituels à ces maîtres incarnés.

Julien_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nancy

avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   Lun 7 Mai - 16:10

Julien….

Très intéressant comme sujet et il me plairait bien aussi des lires des avis à ce sujet…..
J’ai pété un plomb durant x mois à la recherche de mon « maître » ici sur terre… je me disais qu’il devait bon sang bien y avoir qqun qui pourrait m’éclairer un peu sur le chemin à suivre etc…. genre « Socrate » dans « le Guerrier Pacifique » de Dan Millman. Et c’est comme si, plus je cherche moins je trouvais. C’est une sensation terrible. Surtout que j’ai même imaginée ne pas être assez bien pour mériter un guide… J’ai même parlé à mes anges ou guides ou vas savoir quoi pour leur dire « mais m ***, si vous êtes là alors montrez-vous, faites qqch »… bref… j’te laisse imaginer… et quand j’avais la chance de rencontrer des personnes que je me disais « ça pourrait » j’ai vite constater que soit c’était l’inverse soit ils étaient tellement illuminés que je me disais que j’aurais besoin d’un psychiatre après deux jours…
Et dernièrement, en lâchant prise un peu sur cette recherche j’suis tombée à plusieurs reprises sur les phrases suivantes (hasard ?? Wink) :
« mais alors, à quoi sert un maître ? » « ben a te montrer l’inutilité d’en avoir un »…
Les réponses ont les a au fond de nous et je sais très que je les ai au fond de moi mais par exemple, je sais que je manque de confiance en moi, d’où la recherche d’un maître, pour me montrer et/ou me confirmer les choses…. Et comme on le sait… les réponses ne se trouvent pas à l’extérieur…
Je suppose aussi qu’un maître peut être « dangereux » dans le sens ou si on oublie de penser par nous-mêmes et de nous remettre en question on pourrait finir par penser comme son maître parce que le maître a dit… (Jacques à dit…. Very Happy). Bref… prise encore entre deux feux….

Mais je penche sur les réponses au fond de soit et qu’on rencontre les « bonnes » personnes au « bon » moment et que nous devons apprendre ainsi et pas forcément « devenir » l’autre… (on se comprend ??)

Mais du coup, je me pose mille questions aussi à ce sujet…c’est volontiers que je lirais les expressions de ceux qui voudront bien partager à ce sujet….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien_

avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : France, Ile de France, 92
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   Lun 7 Mai - 16:30

C'est compliqué comme sujet en tout cas ^^ Il y a une part de vérité dans chacune de tes phrases et je ne sais pas bien comment synthétiser.

Pour moi, le maître spirituel "idéal" est une personne en qui tu as foi. Une personne tellement remarquable que tu ressens la vérité incarnée devant toi. Chaque geste, chaque parole de cette personne sonne vrai.

Dans la tradition bouddhiste (oui c'est ma référence principale Smile ), il y a 2 sortes de bouddha en gros: ceux qui apprennent par eux-mêmes (et qui sont aptes à délivrer un enseignement par la suite) et ceux qui sont aidés par un maître. Ces derniers parviennent au même éveil que les premiers mais ne peuvent pas transmettre car ils n'ont pas traversé toutes les épreuves et expériences nécessaires.

Peut-être est-ce un élément de réponse.

Le maître spirituel comme je le décris plus haut peut t'aider à avancer "plus vite" et "mieux", sans trop d'erreurs de parcours. Peut-être suis-je trop impatient en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nancy

avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   Lun 7 Mai - 17:18

oui ben moi j'emets une réserve sur les bouddhiste. J'apprécie énormément on s'entend! c'est juste que je me dis des fois que c'est facile lorsque tu as un gars qui te dit quoi faire et que tu es dans un monastère et tu suis. Je me demande comme chacun d'entre vie vivrait en société, chacun de leur côté. C'est très beau et j'ai souvent eu l'impression d'avoir eu une vie là-bas mais...
la question est de savoir sont-ils pleinement conscient de ce qu'ils font ou sont-ils persuadés que c'est juste parce qu'ils admirent tellement leur guide. Tu vois ce que je veux dire.

Et surtout, je te parle de mon ressenti... j'ai trouvé des parts de Vérité en plusieurs personnes mais pas tout auprès d'une seule personne et je crois que ça n'existe pas mais qu'en même temps ça existe. Si on considère que nous sommes UN alors on a tous une part de vérité en nous tout en étant la vérité nous-même.

Je pense qu'il faut savoir écouter son ressenti, son intuition son/ses guides... je pense aussi que le hasard n'existe pas et que nous rencontrons les gens qui nous permettent d'avancer au moment où nous en avons besoin. Des fois on les voit, des fois pas.. alors on rencontrera quelqu'un autre qui nous apportera la même chose mais de manière différente jusqu'à ce qu'on voit ou apprendre ce que nous avons à voir/apprendre...

Pour le moment (je dis ça parce que j'ai déjà beaucoup "changé" ou évolué et je le ferai très probablement encore) je pense que chacun détient sa vérité au fond de lui. C'est la rencontre des personnes ou vécu d'événement qui fait "vibrer" cette vérité en nous, qui nous confirme que oui c'est là le chemin. Je crois que le reste n'est qu'un soutien. Je ne dénigre absolument pas les autres ou quoi que ce soit en disant "QUE un soutien"... au contraire. Mais je crois que nous devons apprendre à nous écouter et nous faire confiance et partager.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien_

avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : France, Ile de France, 92
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   Lun 7 Mai - 17:34

Le monde que tu décris en plus enviable qu'un monastère bouddhiste c'est sûr Wink

Je ne sais pas bien. J'hésite encore entre les deux approches. J'ai souvent été tenté par la vie de monastère, par l'harmonie qui y règne. Le "vide" exerce parfois sur moi une attraction immense.

En même temps, de plus en plus, je pense comme toi. Je vois l'importance d'expérimenter la vie sociale quitte à trébucher et se sentir coupé en 2. Je me sens plus serein depuis quelques semaines seulement. A voir comment cela va évoluer. Je parle beaucoup de moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nancy

avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   Mar 8 Mai - 11:38

Bonjour Julien…
Donc, attaquons-nous à ce sujet….
(juste pour précision avant de commencer, j’aime pas trop le terme indigo non plus, je me suis toutefois exprimé à ce sujet sous la discussion sur les indigos donc je ne vais pas en refaire ne trop longue description ici…)
Pour moi les indigos ne sont pas des êtres « choisis »… j’m’explique après. J’aimerais d’abord dire que justement ce sujet est un peu « dangereux » car justement le terme « indigo » est devenu « à la mode » si j’ose dire et chacun en fait un peu ce qu’il veut. Les indigos ont eux-mêmes, respectivement leur âme a décidé de s’incarner pour transmettre leurs connaissances, pour apporter l’Eveil à ceux qui veulent, aider au passage à une nouvelle dimension etc… et c’est là que pour moi la définition avec les boddhisatvas est la même. (selon ta description car il est vrai que je ne connais pas bien le sujet). Tu dis qu’ils choisissent eux-mêmes leur mission… si on veut… ou leur âme a fait ce choix avant de s’incarner. (ou parles-tu quand ils sont déjà ici ?). C’est pour ça que lancer une discussion sur le libre-arbitre me parait très intéressante. Wink

Effectivement catégoriser les enfants « nouveaux » c’est pas très malin mais si j’ai bien suivi tes écris en ce qui concerne les boddhisatvas c’est un peu pareil…. Ils sont soit « aptes à apprendre par eux-mêmes et délivrer ensuite un enseignement » soit « aidé par un maître ». Alors soit t’es « indigo » et tu démerdes, soit tu ne l’es pas… tu vois ce que je veux dire ? c’est aussi un peu catégoriser les êtres…. Et j’aime pas beaucoup bien ça… Wink

Ensuite, tu parles de gens « pas adaptés » au nouveau monde en parlant des 20% restants. Il faut bien voir une chose, il y aura des personnes qui ne « verront » pas le nouveau monde. Certains car ils ne vivront plus, d’autres parce que leur âme aura fait le choix de vivre une autre expérience (par exemple ne pas s’éveiller dans cette vie, en ce temps)….Donc pour répondre à ta question, il ne s’agirait donc pas de NE PAS POUVOIR s’éveiller mais un choix de l’âme de ne pas s’éveiller. Tu penses que c’est triste pour eux peut-être ou ça peut révolter etc…. mais si ces âmes ne faisaient pas ce choix-là, penses-tu que nous aurions conscience de notre propre éveil ?
Donc encore une fois je trouve « dangereux » de parler de pourcentage et de classer les gens… Car chacun a son « rôle »… tout est parfait (même si des fois j’ai de la peine à y croire).

Comment peut-être classer les gens… je crois surtout que c’est notre société et nos égos qui nous pousse à vouloir classer les gens, à être mieux, à vouloir plus etc…. c’est une « éducation » de notre temps qu’il va falloir laisser => lâcher prise… c’est aussi ça l’éveil à mon avis ; apprendre à quel point c’est futile et lâcher prise sur ces jugements. Mais c’est enregistré dans l’inconscient collectif.. ha ha… voilà un bel exemple : y’a des gens qui ont lâché prise à ce sujet mais beaucoup encore ont besoin de plus, de plus beau etc… tant que nous jugerons nous aurons envie voir besoin de plus, de mieux… et tu vois, c’est un peu comme à l’école, tu mets 20 enfants dans la même classe pour le même programme scolaire, certains comprendront les trucs tout de suite, d’autres ils leur faudra plus de temps… certains auront besoin de cours d’appui (un maître pour les soutenir ??Very Happy) et d’autres pas. A un moment donné nous avons tous besoin d’un autre (un maître) mais je reste convaincue que si tu ne vois pas le message qu’une personne te transmets, tu le verras peut-être dans un signe (un film, un truc à la radio, un nuage dans le ciel qui représente un dessin ou peu importe). Bref…j e crois que j’m’égare gentiment du sujet de base…

Pour répondre à ta dernière question, je pense aussi qu’il s’agit un mix des deux. Puisqu’à priori notre âme a décidé de s’incarner c’est donc que l’être humain, sans le savoir consciemment, est là pour une raison (ou mission) spécifique. Toutefois, l’être humain ayant le libre-arbitre peut décider, prendre des décisions et faire des choix. Comme je le disais dans un autre post, tu peux emprunter différents chemins pour arriver à la même destination. Je crois donc que les grandes lignes sont « écrites » mais que tu as tous les jours le choix de prendre l’autoroute ou le petit chemin de campagne. Et l’un n’étant pas mieux ou moins bien que l’autre puisque les choix que tu fais ne sont ni justes ni faux, ils SONT simplement et comme tout est parfait comme ça l’est tu auras donc fais le choix qu’il fallait pour ton avancement, ta propre évolution.

Je crois surtout que c’est plus complexe (et en même temps plus simple) mais que quand notre dimension ou évolution etc… nous ne pouvons pas tout appréhender, car il y a encore des choses qui nous sont invisibles… (ce qui fait la beauté de la chose… avoir encore des choses à découvrir, apprendre….).

Donc pour en revenir aux Boddhisatvas…
Si le maître en question leur apprend qu’ils n’ont pas besoin de lui alors oui je vois trouve ça respectable, mais encore une fois, n’as-tu pas la sensation comme dans tout dans la vie que le disciple puisse devenir « dépendant » de son maître ? Moi c’est ce point que me touche beaucoup… peut-être un jour apprendrons-nous à nos enfants, à l’école, à s’écouter, faire confiance en leur intuition et qu’un autre monde est possible… mais cela revient au même. Comment garder la distance nécessaire pour ne pas que nos égos reprennent le dessus « nous détonons la vérité, nous sommes meilleures, nous avons la solution, il faut écouter nos enseignement »… ha ha ha… ça me fait penser, tu connais le film « l’associé du diable » ? Pacino (le diable) propose une voie à suivre à Keanu Reeves (brillant jeune avocat).. il gagne tout ces procès, devient connu et tout et tout… tout à la fin il se rend compte qu’il a fait un pacte avec le diable. Ce dernier lui dit qu’il peut revenir en arrière et qu’il peut reprendre un choix et recommencer. Il revient en arrière et fait un autre choix mais voilà, Pacino le regarde partir et dit « ah la vanité est mon pêché préféré »… Tu vois où je veux en venir... Wink
Il faut beaucoup d’amour et de lâcher prise pour respecter les autres et leurs choix sans vouloir imposer sa propre vision et croire que notre façon de voir (ou la façon de voir collective) est la meilleure. Je cite aussi Coluche « ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tord qu’ils ont raison ».

J’admire beaucoup les Bouddhistes mais je pense qu’il est sain de garder une petite réserve et ne pas les prendre pour LA solution meilleure qu’une autre. Chacun a son chemin à faire et ce qui est bon pour moi ne le sera pas pour toi et vice versa… et aussi, toi tu te sentiras mieux avec des mots comme « Boddhisatvas » et un autre préférera « indigo »… donc encore une fois, écouter son cœur et ce qui résonne en soi….

…hmmm…. Sommes-nous (suis-je) encore dans le sujet…. ? tu parlais de maître spirituel… je terminerai donc par dire que le maître peut être différentes « choses », un être incarné, un ange, un signe, une intuition etc… je pense qu’il ne faut pas se focaliser que sur une seule et unique chose car ce serait restreindre nos choix, nos options, nos possibilités et donc on se limiterait tout seul….. ça serait bien dommage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien_

avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : France, Ile de France, 92
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   Mar 8 Mai - 17:29

Bonjour Nancy,

Je t'ai répondu dans la partie "Quelles sont vos pratiques?" => "De l'efficacité du boddhisatva"

Je pense que c'est plus à ce sujet que tu voulais répondre, désolé si je me suis trompé Smile

Julien_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Importance du maître spirituel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Importance du maître spirituel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment contacter son guide spirituel ou son Ange gardien
» Qu'est ce qu'un guide spirituel ?
» Question pour les "adeptes" du combat spirituel
» Voyage à la fois physique et spirituel
» Les Fondements élémentaires pour la victoire dans un Combat Spirituel:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Suisse des Travailleurs de Lumière :: Espace de partage :: Discussions-
Sauter vers: